Conséquence de la hausse et baisse des taux d’intérêt

Pour expliquer le mécanisme des taux d’intérêt, il faut avant tout commencer par dire que ces taux sont le coût supporté par un emprunteur pour utiliser l’argent de son créancier. Après avoir bien compris ce principe simple, il est aisé d’imaginer les conséquences qu’auront une hausse et une baisse de taux d’intérêt.

Quels sont les effets d’une variation des taux d’intérêt ?

Dans les médias, on entend souvent parler d’une hausse ou d’une baisse de taux directeur. Ces taux ne nous concernent pas directement. Les taux directeurs sont les taux de financement des banques par rapport à la banque centrale dont elles sont dépendantes. Les banques étant tributaires des taux directeurs, elles vont répercuter la hausse ou la baisse de ces taux directeurs sur les taux d’intérêt qui, eux, nous concernent directement. Une hausse de ces taux d’intérêt augmentera la somme totale à rembourser de votre emprunt. A l’inverse, la hausse de taux d’intérêt augmentera votre rendement sur les placements financiers que vous aurez souscrits auprès de ces banques.

Impact des taux d’intérêt sur l’économie

Une hausse de taux d’intérêt c’est le signe d’une économie qui progresse. En effet, les investisseurs sont plus nombreux à souscrire des prêts. Ils sont plus nombreux à investir sur le marché. Une baisse de taux d’intérêt est le signe inverse. De moins en moins d’investisseurs sont enclins à investir. C’est pourquoi, les personnes habilitées à décider de la hausse ou de la baisse de taux d’intérêt vont les réajuster, pour coller au marché. C’est un peu le même principe lorsque beaucoup de maisons se vendent dans un quartier, les prix baissent. Si les maisons en vente sont beaucoup plus rares, les prix montent. Les avantages d’une baisse de taux d’intérêt c’est que vos emprunts vont être moins chers et les avantages d’une hausse de taux d’intérêt c’est que votre épargne placée sera mieux rémunérée.

Les conséquences d’une forte hausse de taux d’intérêt

Comme nous l’avons vu précédemment, lorsque les taux d’intérêt augmentent, l’argent emprunté devient plus cher. Si certaines personnes pouvaient souscrire un emprunt lorsque les taux d’intérêt étaient bas, celles qui étaient à la limite de ressource ne pourront plus emprunter en cas de hausse de taux d’intérêt car leur capacité de remboursement du crédit ne sera plus suffisante. C’est alors que sur l’échelle d’un pays, si bon nombre d’acheteurs potentiels de biens immobiliers auraient acheté lorsque les taux d’intérêt étaient bas, ils ne pourront plus le faire et le marché immobilier chutera lourdement. Ensuite, si le marché s’effondre en cas d’une hausse de taux d’intérêt, les établissements bancaires qui vivent en partie de prêts qu’ils octroient vont eux aussi connaître des difficultés. C’est un effet domino qui peut être grandement préjudiciable pour l’économie d’un pays.