Taux d’intérêt créditeur et débiteur

Tous les services financiers utilisent des taux pour échanger de l’argent ou des devises. Votre banquier utilisera, lui aussi, les mêmes termes lorsqu’il s’occupera du placement de votre épargne ou, au contraire, lorsqu’il vous prêtera de l’argent. Il va alors vous parler de taux d’intérêt créditeur dans le cadre d’un placement financier et de taux d’intérêt débiteur lorsqu’il s’agira d’un emprunt.

Qu’est-ce que c’est qu’un taux d’intérêt créditeur ?

Une fois n’est pas coutume, lorsqu’un banquier vous doit de l’argent parce que vous avez ouvert dans son établissement un livret d’épargne ou acheté une action ou bien même fait un placement sur une assurance-vie, voire également que vous avez ouvert un compte rémunéré ou encore un compte à terme, cette somme d’argent que vous rapportent ces placements est calculée grâce au taux d’intérêt créditeur. En effet, c’est exactement le mécanisme inverse de l’emprunt. Votre capital va être multiplié par ce taux d’intérêt créditeur pour savoir quelle somme réellement vous est due dans l’année, sur chacun des placements que vous avez pu souscrire dans cette banque. La valeur ainsi calculée viendra s’ajouter à votre capital déjà acquis.

Qu’est-ce que le taux d’intérêt débiteur et la différence avec le taux créditeur ?

Le taux d’intérêt débiteur c’est le taux que vous a donné le banquier, dans le cadre de votre emprunt, pour calculer vos échéances mensuelles. Ce taux d’intérêt sert à calculer la part des intérêts que vous devrez versés dans le cadre des mensualités. Le calcul est somme toute assez simple à comprendre. En multipliant le taux d’intérêt débiteur par le capital restant dû de votre emprunt, vous obtenez la somme des intérêts à payer. Pour résumer et bien comprendre les termes financiers quand on nous parle d’intérêt créditeur ou d’intérêt débiteur, il faut comprendre que les intérêts créditeurs sont le pourcentage calculé sur votre épargne placée et qui vous rapporte un somme d’argent chaque année. A l’inverse, les intérêts débiteurs sont le produit du capital dû avec ce taux, pour déterminer la somme d’argent que vous devrez payer à votre banquier dans le cadre d’un emprunt.

Quels peuvent être les taux d’intérêt débiteur que l’on peut trouver sur les marchés financiers ?

Comme nous venons de le voir plus haut, les taux d’intérêt débiteur sont, en résumé, le prix que doit payer un emprunteur à son créancier pour disposer d’un capital. On peut également dire en termes plus populaires que le taux d’intérêt débiteur est le prix de l’argent. Plus le taux est bas, moins l’argent que l’on va vous prêter est cher, et à l’inverse, plus le taux sera haut, donc plus l’argent (que vous achetez) sera cher. En termes un peu plus techniques, on va faire la distinction entre le taux d’intérêt débiteur nominal et le taux d’intérêt réel. Le taux d’intérêt nominal est le taux d’intérêt qui est donné par votre banquier lors de la souscription d’un prêt et qui fixe le coût de ce prêt. Le taux d’intérêt réel, quant à lui, n’est pas fixe mais tient compte de l’évolution de l’inflation. En réalité, ce taux d’intérêt réel tient compte de la hausse des prix ou bien de leur baisse.